Comment recycler son masque jetable ?

Comment recycler son masque jetable ?

Les masques jetables : un impact négatif environnemental ? Pourquoi faut-il les recycler ?

De nos jours, la consommation ainsi que la production de masques jetables n’a fait qu’évoluer. En effet, elle a été multipliée par 200 mondialement. À la suite de l’épidémie, la Covid-19, l’utilisation des masques chirurgicaux et jetables utilisés par le milieu médical s’est étendue. Et cela, très rapidement à toute la population et ce, dans le monde entier sans exception. Nous allons donc voir comment recycler ses masques jetables.

En France, par exemple, la production de masques chirurgicaux a été multipliée par 30. Cela signifie que nous sommes passés d’une production hebdomadaire de masques sanitaires de 3,5 millions à plus de 100 millions. Ce nombre n’incluant que les masques chirurgicaux ainsi que les FFP2.

La production de masques de protection a donc augmenté considérablement. Entraînant une pollution de l’environnement avec des tonnes et des tonnes de déchets. Dans la mer, il rejète jusqu’à 173 000 microfibres par jour. Dans les rues ou les transports en commun, les masques jetables et leurs emballages polluent tous les espaces de vie. Ils provoquent de gros dégâts environnementaux.

A savoir : Si les masques chirurgicaux ne sont pas récupérés ni collectés, ils mettent 450 ans à se décomposer. La protection qu’est le masque jetable pour l’humain n’en est pas une pour les animaux marins car celle-ci les emprisonne.

Pourquoi les masques jetables sont-ils importants de nos jours ?

Les protections jetables dans leur globalité permettent de se protéger quotidiennement et facilement, de la plupart des infections, microbe et virus. Elles permettent de se mettre en sécurité et réciproquement, de protéger les autres. Depuis le Covid-19, ces protections sont plus présentes dans notre vie. Elles ne concernent pas seulement les professionnels de la santé mais aussi la population mondiale.

Quels masques jetables sont utilisés dans l’univers médical ?

Les professions en lien avec le milieu du médical et de la santé sont constamment au contact de maladies contagieuses et de patients très fragiles. De ce fait, il est très important pour eux de se protéger avec des masques adaptés à chaque situation.

Le secteur où les masques sont les plus utilisés est le secteur hospitalier. Souvent utilisés par les soignants, les masques les plus courants et qui sont moins utiles à toutes autres personnes sont les masques respiratoires FFP. Ce masque étant très utilisé pour se protéger de toutes maladies transmissibles dans l’air ainsi que des particules.

Masque respiratoire jetable FFP2

Il existe 3 modes de filtration : FFP1, FFP2 et FFP3, définis par la norme EN 149.

– Le masque respiratoire FFP1 filtre un minimum de 80% des particules.

– Le FFP2, est moins respirable. Il sert à se protéger de maladie telle que la Covid-19 ou la grippe aviaire. Il filtre à un minimum 92% des particules.

– Le masque FFP3 est encore moins respirable : lui, est filtrant à un pourcentage de 98% minimum des particules.

Les masques chirurgicaux, très utilisés dans l’univers médical sont les protections idéales pour les professionnels de la santé. Ils sont pourvus d’élastique ou bien de lien, et peuvent aussi contenir une barrette nasale. La mise en place de chaque masque doit être faite après s’être lavé les mains à l’eau claire. Avec du savon et ayant pour finition du gel hydro alcoolique.

Masque Médical 3 Plis Jetable

Il existe 3 types de masques chirurgicaux :

Le type 1 ; moins utilisé dans le secteur hospitalier,

Le type 2 ; étant le masque par excellence,

– Et pour finir, le type 2R ; utilisé uniquement dans les blocs d’opération car la particularité de celui-ci est qu’il a une résistance supérieure aux projections de sang, il existe de plus, des masques IRM qui ne contiennent pas de barrette en fer.

Quels masques utiliser en dehors du milieu médical ?

Dans la vie quotidienne, les masques les plus utilisés hors Covid-19 sont les masques d’hygiène.

Il existe plusieurs types de masques jetables à utiliser quotidiennement :

Le masque coquille pour éviter de respirer de la poussière lors de travaux,

Masque Coquille 

Le cache-barbe afin de protéger le plat de toute perte de résidus,

Les masques d’hygiène 2 plis servant à la restauration.

Depuis la Covid-19, l’utilisation des masques a fortement augmenté. Les plus utilisés pour toutes personnes en dehors du milieu médical sont les masques chirurgicaux et médicaux de type II. Il s’agit du masque par excellence pour le grand public. Celui-ci permettant de se protéger un minimum de la plupart des contagions.

Cette protection est d’autant plus importante à utiliser dans les milieux à risque tel que les EHPAD. Effectivement, dans ces derniers, la transmission de maladie peut condamner certaines personnes à risque.

Nous vous laissons apprécier l’article fait pas nos soins pour savoir comment choisir son masque, vous pouvez cliquer ici !

Comment collecter et recycler les masques jetables usagés ?

Le recyclage d’un masque étant très complexe, il est impossible de le faire soi-même. Le masque à usage unique comme l’indique son nom n’est utilisable qu’une fois. On se demande donc souvent que faire de son masque usager ? Où le jeter ? Peut-on réutiliser un masque jetable ? Comment recycler ses masques jetables

Recycler son masque jetable soi-même, comment faire ?

Les masques les plus utilisés par les particuliers sont les chirurgicaux, dont les type II.

Il est important de savoir qu’un masque jetable est principalement composé de polypropylène. Plus communément appelé plastique. Les masques ne sont pas à jeter directement dans les poubelles jaunes représentant les déchets recyclables. Dangereux, car il y a un risque infectieux.

De plus, les machines triant les déchets ne sont pas faites pour recycler les masques jetables. Ici car les élastiques qui les composent peuvent s’y coincer.

Il est possible de déposer individuellement son masque dans des points de collecte, qui sont eux de plus en plus nombreux. Autant dans des lieux collectifs, publics que privés, les points de collecte de masques chirurgicaux usagés sont en expansion. Profitez-en pour y déposer vos masques !

Nous vous conseillons aussi de soutenir des initiatives locales comme recygo. Et cela afin de faire du recyclage mais à circuit court pour soutenir l’économie sociale et solidaire.

Gants d’Examen Jetables en Nitrile – Non Poudrés

Recycler son masque jetable dans le secteur hospitalier, comment agir ?

Tout comme les autres collectivités, le milieu hospitalier procède lui aussi au recyclage des masques médicaux ainsi que des masques chirurgicaux. Et cela afin de faire du zéro déchet, et de ce fait, limiter les désastres environnementaux.

Il est important de rappeler que tous les équipements dans le milieu médical, dont les vêtements comme les blouses, les gants et les masques concernent la notion du zéro déchet.

Il est donc nécessaire de suivre la réglementation adaptée à ses déchets.

De ce fait, traiter, collecter et jeter les masques est à faire correctement car la contamination de ceux-ci est très élevée.

Que dois-je retenir ?

  1. Il existe une surconsommation de masque qui entraîne une surproduction et donc une augmentation de déchets.
  2. Les masques jetables les plus utilisés dans l’univers médical sont les FFP, les types II et les types IIR.
  3. Hors milieu médical, les masques jetables les plus utilisés sont le type 2, le masque coquille et le masque hygiène.
  4. Les masques ne sont pas à jeter directement dans la poubelle recyclable mais dans des centres de tri qui vont procéder à la gestion des déchets correctement.
  5. Il existe des points de collecte dans les lieux collectifs, publics ainsi que privés.
  6. Soutenez des initiatives locales comme recygo qui effectuent le tri.